k

If you’d like to try an alternative to classic porcelain, then Tonda is the perfect complement to your home.

Newsletter


Follow us

Get inspired

Subscribe to our Newsletter for news on latest products and sales


Search

La solution innovante pour retrouver le plaisir des promenades quotidiennes

Un chien qui court de joie de vivre est le bonheur « personnifié. »

Peter Gray

Confort et mobilité retrouvée

Questions / Réponses

+ - A quels types de chiens le chariot est-il destiné ?

Le chariot Nils s’adresse aux chiens de moyennes et de grandes tailles, handicapés du train-arrière. Il permet notamment de répondre à plusieurs types de handicaps :

  • maladies (maladies neurologiques dégénératives telles que la myélopathie dégénérative, l’arthrose …)
  • chien accidenté, convalescence …

Grâce à son confort d’utilisation et sa propulsion assistée, le chariot est aussi destiné à des chiens âgés physiquement affaiblis

+ - En quoi le chariot Les Pas Enchantés est-il différent des autres chariots ?

Le chariot Nils apporte plusieurs innovations majeures :

 

Ergonomie : une fois couplé au chariot, votre chien reste dans une position debout naturelle, ses doigts de pattes arrière positionnés sur un repose-pattes, à proximité du sol et dans l’alignement naturel de ses cuisses. Il garde ainsi son équilibre et son dos n’est pas cambré. Ses cuisses sont portées par deux tubes en mousse haute densité placées sous l’aine. La zone de la vessie et de l’urètre reste libre ce qui apporte un confort à votre chien et lui permet d’uriner sans contraintes.

 

 

Simplicité d’utilisation : le couplage ou désaccouplage du chien au chariot se fait très simplement par le positionnement des lacets, à l’aide d’encoches situées à l’avant sur le dessus du chariot. La multiplicité des encoches permet d’adapter le positionnement des anses de maintient à la morphologie de votre chien (trois largeurs proposées 11cm, 16cm ou 21cm). Attention il ne s’agit pas de la largeur entre l’aine gauche et l’aine droite de votre chien mais de la distance séparant les deux tubes de mousse.

 

 

Aide à la propulsion : le chariot Nils permet au chien de se déplacer sans avoir à tracter tout le poids de son train arrière avec ses pattes avant. Notre chariot a été pensé pour permettre à la personne accompagnant le chien de propulser et orienter facilement le chariot, grâce à une poignée ergonomique située à bonne hauteur à l’arrière du chariot. Un tel dispositif d’aide à la propulsion rend les déplacements de votre chien plus légers. Les promenades redeviennent des parties de plaisir dans la durée et sans fatigue particulière.

 

 

Stablilité : quelque soit le poids de votre chien, notre chariot bénéficie d’une stabilité très confortable grâce à ses quatre grandes roues : roues fixes arrière et roues orientables à l’avant. Pour plus de confort, nous avons choisi d’utiliser les roues habituellement utilisées sur les fauteuils roulants : matériau souple et résistant.

 

Encombrement : pour un rangement plus facile dans un placard ou dans le coffre de votre voiture, la poignée de notre chariot est rotative. Dimensions (poignée ramassée) : Long 65 cm Largeur 40 cm Haut 72 cm

Entretien : le repose-pattes ainsi que les lacets de couplage sont facilement détachables ce qui rend l’entretien du chariot facile et rapide.

+ - A quelles tailles de chiens de chiens est-il adapté ?

Les Pas Enchantés est un chariot adapté à des chiens de tailles moyennes et grandes tailles (voir le descriptif des mensurations ci-dessous).

 

+ - Comment le chien est-il couplé au chariot ?

Pour coupler votre chien au chariot et partir en ballade, rien de plus simple et rapide.

  1. Fixer les anses droite et gauche dans les encoches présentes sur le chariot à l’arrière
  2. Positionner le chariot derrière le chien
  3. Placez-vous à sur le coté arrière-gauche de votre chien
  4. Maintenir le chien en positionnant une main entre ses deux cuisses arrière et placer les doigts de patte arrière-gauche dans la gouttière du chariot. Glisser ensuite l’anse de maintient sous la cuisse de cette même patte arrière et fixer la dans une des encoches présente sur le dessus et à l’avant du chariot.
  5. Répéter les opérations (3) pour la patte arrière-droite (en vous positionnant au préalable sur le côté droit du chien).
  6. Votre chien est couplé au chariot (Voir ici la vidéo des premiers pas de Câline avec notre chariot – Attention, le chariot de la vidéo est un ancien modèle ne disposant pas de la poignée actuelle).
+ - Le chariot est-il protégé contre la pluie ?

Le chariot est constitué de bois résistant à l’eau. Qui plus est, un vernis présent en surface renforce sa résistance à l’humidité. Le chariot est nettoyable à l’eau à l’aide d’une éponge humide. Par ailleurs, nous conseillons d’essuyer le chariot après chaque utilisation sous la pluie.

+ - Le chien couplé au chariot est-il capable de faire ses besoins ?

Oui. Une de qualité du chariot est son mode de couplage, permettant au chien de garder une position debout naturelle. Le couplage des cuisses proposé libère la zone de la vessie et de l’urêtre (sous le corps entre les deux cuisses arrières). Le chien peut donc uriner et faire ses besoins sans contrainte particulière.

+ - Quelles sont les dimensions du chariot ?

Le chariot Nils possède une poignée ergonomique destinée à sa propulsion et guidage. Pour faciliter le rangement et/ou le transport du chariot et réduire son encombrement, la poignée rotative peut être positionnée en position basse.

 

Position d’utilisation (poignée en position haute) : Longueur : 65 cm – Largeur : 40 cm – Hauteur : 105 cm

Pour le rangement/transport (poignée en position basse) : Longueur : 65 cm – Largeur : 40 cm – Hauteur : 72 cm

L’avis du vétérinaire

« Le chariot pour chien handicapé mis au point par Philippe CAUNEAU me paraît intéressant à plusieurs titres :
Tout d’abord, le concept a été initié, guidé et amélioré par l’expérience vécue . La perte progressive des capacités locomotrices de Nils, l’inoubliable Airedale de Philippe CAUNEAU, a permis la mise au point évolutive de ce chariot de promenade, adapté à la parésie ou à la paralysie du train postérieur sans impotence du train antérieur.
Ensuite, ce modèle est ajustable à la morphologie du chien et permet un réglage de la contention tout en préservant l’intégrité des zones de contact.
Le chien se trouve ainsi dans une position naturelle de marche et participe activement à sa sortie en mobilisant les membres antérieurs. De plus le maître peut marcher en toute tranquillité derrière le chariot sans avoir à soutenir le poids de son chien.
Une belle innovation qui participe, en complément d’un suivi vétérinaire, à l’amélioration du confort de vie de nos chers compagnons. »

 

Gildas ANTHONY – Vétérinaire à Nantes

Récit de mon expérience personnelle

Les Pas Enchantés, c’est un lieu de promenade où je suis souvent allé avec mon chien Nils. C’est ici qu’on a vécu de grands moments de joies.

C’est ici aussi que Nils alors âgé de douze ans a progressivement perdu de sa mobilité. Il souffrait alors d’une maladie neurologique dégénérative. Puis est venu le moment où ses pattes postérieures ne répondaient plus du tout et où il me fallait le porter pour l’aider à marcher. Les courtes promenades sont devenues épuisantes, le poids de mon grand chien ajoutant à la difficulté. Il me fallait alors trouver une solution pour aider Nils à retrouver sa mobilité.

 

Le vétérinaire qui suivait Nils me déconseillait fortement l’utilisation d’un chariot pour chien handicapé, de ceux qui imposent au chien une traction fournie par les pattes antérieures : inadaptée à un chien âgé et pouvant provoquer des troubles collatéraux sur sa santé.

N’ayant pas d’autre perspective, j’ai alors souhaité tester ce type de chariot en me rendant avec mon chien à l’usine d’un fabricant qui par chance se situait dans ma région. Ce test m’a fait prendre conscience du manque d’ergonomie, de stabilité et de confort proposés : les pattes postérieures de mon chien étaient suspendues à l’arrière de son corps provoquant la cambrure du dos et un déséquilibre engendré par le déplacement de son centre de gravité vers l’arrière. L’effort pour maintenir une stabilité était considérable. Le vétérinaire avait mille fois raison.

 

Il me fallait alors réfléchir à la conception d’un chariot plus adapté et plus ergonomique respectant un positionnement debout du chien le plus naturel qui soit : doigts de pattes postérieures à proximité du sol et dans l’alignement des cuisses. Le dessous du corps devait par ailleurs ne pas être mis sous pression pour ne pas contraindre l’urètre et la vessie et permettre au chien d’uriner normalement. Par ailleurs, lors des déplacements, le chien ne devait plus tracter le chariot à l’aide de ses pattes avant. Et pour ce faire il fallait assister la propulsion et l’orientation du chariot.

De longues heures d’études avec une amie designer et la création de prototypes ont abouti à un résultat prometteur qu’il me fallait tester avec Nils … sur la promenade des Pas Enchantés.

 

Dès la première promenade, Nils a retrouvé l’entrain qui lui manquait tant. Il pouvait enfin se déplacer à vitesse normale, s’arrêtant ici ou là, pour renifler une odeur ou partant à la rencontre de ses potes. Nous avons rapidement recommencé à faire de longues promenades quotidiennes sans fatigue particulière.

 

A  l’approche de ses quatorze printemps, mon adorable Nils nous a fait ses adieux, laissant derrière lui d’inoubliables souvenirs partagés, jusqu’au bout. Pour lui rendre hommage et permettre à d’autres chiens handicapés de retrouver mobilité et joie de vivre,  j’ai alors décidé de continuer l’aventure …

Philippe Cauneau, concepteur du chariot « Les Pas Enchantés »